La CNIL épingle Admission Post-Bac pour de multiples violations à la loi de 1978 !

Admission Post-BacDécision rare. La CNIL a  mis en demeure le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour le traitement APB ou Admission Post-Bac. Le gendarme des données personnelles y dévoile plusieurs défaillances – très lourdes – dans ce système de préinscription.

Source : https://www.nextinpact.com

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn